Actualités > SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014

SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014

 

CONSOMMER AUTREMENT : AUJOURD’HUI, C’EST POSSIBLE !

Comme chaque année, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie organise du 1er au 7 avril la Semaine du Développement Durable. En 2014, la 12e édition a pour thème « Consommer autrement » : recyclage, réparation, produits de saison, énergies renouvelables…

 

Que propose la Semaine du Développement Durable cette année ?

§  De nombreuses manifestations seront organisées partout en France par des collectivités, associations, entreprises, administrations ou établissements scolaires.

§  C’est aussi l’occasion de tester ses connaissances et découvrir de nouvelles tendances responsables grâce à un jeu concours et à des animations sur les réseaux sociaux.

Consommer des produits bio de saison, allonger la durée de vie de ses produits en partageant des conseils de réparation avec des internautes, échanger ses produits utilisés (ameublement, vêtements, appareils électroniques…)… Il est désormais possible de consommer autrement ! C'est notamment le cas avec les énergies renouvelables : une évidence économique et écologique !

 

Focus sur l’économique circulaire :
Quand les déchets d’aujourd’hui deviennent les ressources de demain

Le développement de l’économie circulaire permet de diminuer le prélèvement des ressources, de réduire la production de déchets et de restreindre la consommation d’énergie.

§  Lors de la production : matériaux respectueux de l’environnement, éco-conception des produits, mais aussi écologie industrielle et territoriale (partage et  mutualisation de service, d’équipement et d’énergie).

§  Lors de la consommation : de nouveaux comportements au quotidien peuvent permettre de prolonger la plupart des produits de consommation courante.

§  Lors de la gestion des déchets : le recyclage permet de réintégrer les déchets dans le circuit de production pour fabriquer le même objet ou concevoir un produit entièrement différent.

L’économie circulaire engendre également des retombées positives pour l’emploi : avec une trentaine de sites industriels, la récupération des déchets représente environ 33000 emplois en France.

 

Consulter le site officiel