Actualités > Baromètre Ifop/Qualit'EnR 2013 : Les Français et les énergies renouvelables

Baromètre Ifop/Qualit'EnR 2013 : Les Français et les énergies renouvelables

Hier, Qualit’EnR  présentait les résultats de son 3ème Baromètre IFOP : Les Français et les énergies renouvelables. En plein débat national pour la transition énergétique, les français attendent plus d’engagement des pouvoirs publics en faveur des energies renouvelables.

 

 

40% des Français équipés d'une installation énergies renouvelables

Un résultat encourageant car il progresse de 5 points par rapport à 2012. Les installations bois énergie,  plus particulièrement les inserts et les poêles à bois, restent préférées des français puisqu’elles représentent plus de 30% de l’ensemble des équipements installés, contre 4% pour les chaudières bois.

Le taux d'installation des autres systèmes se stablise, comptant 11% des foyers équipés en pompes à chaleur, 6% en panneaux  photovoltaïques et 9% en systèmes solaires thermiques (5% pour le CESI et 4% pour le SSC).


D'autre part, 37% des sondés envisagent d’installer un dispositif en énergies renouvelables.
 

 

Une perception positive des EnR


Face à une hausse croissante des tarifs des énergies fossiles, 93% des Français estiment que leur budget énergie est trop élevé, et 77% d’entre eux considèrent les EnR comme un moyen de faire baisser leur facture énergétique.

En ce qui concerne les installateurs, 79 % des sondés estiment qu’un label qualité ou une qualification est un critère de confiance, déterminant dans leur prise de décision.

De manière générale, on remarque que la confiance accordée par les français à la filière des énergies renouvelables a significativement augmenté entre 2012 et 2013.

 

Dans l'attente d'un engagement concret des pouvoirs publics

 

Alors que le débat national sur la transition énergétique se concrétise, 67% des français attendent des actions plus importantes de la part des pouvoirs publics pour aider la filière des énergies renouvelables à se développer, et estiment que les décisions prisent par le gouvernement sont pour l’instant insuffisantes.
 
Il sont d'ailleurs 95% à encourager l'utilisation des énergies renouvelables pour produire de la chaleur ou de l'électricité, au détriment des autres énergies (gaz naturel, nucléaire, charbon, fioul, gaz de schiste).

 

Avec une augmentation du taux d’équipement et un indice de confiance en hausse, on conclue que les Français sont de plus en plus favorables aux EnR.
La transition énergétique souhaitée par les pouvoirs publics s’annonce donc comme le grand chantier de cette année 2013.

 

Consulter le communiqué de presse de la publication du baromètre


Consulter l'intégralité du baromètre Ifop/Qualit'EnR "Les Française et les énergies renouvelables"

 

*Méthodologie de l’enquête Ifop

Echantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 8 au 9 janvier 2013.


Source : Qualit’EnR
Crédit photo :  © ARTENS - Fotolia.com