Actualités > 3ème conférence environnementale : transition énergétique et objectif COP 21

3ème conférence environnementale : transition énergétique et objectif COP 21

Les 27 et 28 novembre derniers, s’est tenue à Paris, la troisième édition de la conférence environnementale. Cet événement est le rendez-vous incontournable du calendrier écologique de la France. Cette année, le cap est mis sur la transition énergétique et la préparation de la Conférence Paris Climat de 2015 (COP 21).

 

 

 

 

 

En route vers le COP 21, 

 

Chaque année depuis 2012, la conférence environnementale réunie l’ensemble des acteurs du dialogue environnemental. Cet évènement permet de faire le point sur les actions menées en matière de développement durable, et trace les nouvelles ambitions afin d’établir un programme de travail pour l’année suivante.

Cette troisième édition, ouverte par le président de la République François Hollande et Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie, s’est déroulée pour la première fois au palais de l’Elysée. Ce rendez-vous a été placé sous le signe de l’excellence environnementale, avec en toile de fond la préparation de la Conférence Paris Climat.

En effet, la France étant l’hôte de la prochaine conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, c’est une occasion majeure pour afficher les engagements du Gouvernement en faveur du développement durable.

C’est donc dans la perspective d’établir un cadre clair et ambitieux que s’est déroulé ce temps fort articulé autour de 3 thèmes majeurs qui ont fait l’objet de tables rondes préparées en amont depuis plusieurs mois par les parties prenantes du Conseil National de la Transition Energétique ( CNTE) :

 

Table ronde n°1 La mobilisation nationale vers la COP21 sur les enjeux climatiques et la biodiversité

 
Cette table ronde s’est déroulée en présence de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer et Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. 
 

Elle s’est articulée autour de 4 objectifs majeurs :

 
  • Accélérer la transition énergétique française vers une économie verte, renforcer la stratégie d’adaptation nationale, renforcer l’action internationale de la France face au dérèglement climatique et permettre la mobilisation citoyenne sur les enjeux de la Conférence Paris Climat 2015 
 

Table ronde n°2 : transports et mobilité durable : 

 
 
Cette table ronde s’est déroulée en présence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, Alain Vidalies, secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Myriam El Khomri, secrétaire d’État chargée de la Politique de la ville, Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. 
 

Les discussions étaient orientées autour des sujets suivants : 

 
  • maîtriser la demande de mobilité et encourager les déplacements écologiques, mobiliser les acteurs institutionnels pour promouvoir les nouvelles mobilités et l’intermodalité, stimuler l’innovation technologique et la croissance verte dans les transports, promouvoir une logistique durable, assurer les moyens de financement des transports durables et adapter les normes, les savoirs et les compétences pour une stratégie partagée de mobilité durable.
 
 

Table ronde n°3 : environnement et santé 

 
 
Ce troisième thème s’est déroulé en présence de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Geneviève Fioraso, secrétaire d’État chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.
 

Les travaux ont portés sur les pistes suivantes :

 

  • Améliorer la prise en compte des enjeux de santé/environnement dans les politiques publique, mieux prendre en compte les liens entre santé et biodiversité, améliorer la qualité de l’air, améliorer l’environnement sonore, poursuivre la réduction de l’exposition à certaines substances dont le rejet dans l’environnement peut avoir un impact sanitaire.
 

Des conclusions pour une nouvelle feuille de route, 

 
Les discussions et les idées qui ressortiront de ces tables rondes viendront définir le chemin que prendra la France en matière de développement durable.  Les précédentes éditions ont permis de faire naître le projet de loi pour la transition énergétique et la croissance verte, adoptée par l’Assemblée nationale en première lecture, en octobre dernier. 
 
C’est pourquoi, le Premier ministre, Manuel Valls, présentera dès janvier 2015 une nouvelle feuille de route pour la transition écologique, dont les engagements seront issus des conclusions des tables rondes de ces deux jours. 
 

 

Source : MEDDE/ Qualit'EnR

Crédits photo : Arnaud Bouissou/MEDDE