Actualités > François Hollande veut rassurer les entrepreneurs du bâtiment

François Hollande veut rassurer les entrepreneurs du bâtiment

Vendredi  14 juin dernier, le président de la République François Hollande s’est exprimé en clôture des 24h du bâtiment, évènement organisé par la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Parmi les thèmes abordés, le président de la République s’est arrêté sur la réforme de l’auto-entreprenariat et sur les avancées proposées par le Plan logement de mars 2013.









C’est face à un auditoire inquiet et malmené par les ralentissements économiques que le président Hollande a pris la parole vendredi dernier, accompagné par Cécile Duflot, Ministre de l’égalité des territoires et du logement et Sylvia Pinel, Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme.

 

320 000 chefs d’entreprise avec 1,2 millions de salariés

François Hollande s’est attaché à redonner confiance aux entrepreneurs du bâtiment qui connaissent, pour la plupart, une période d’activité difficile. Il a insisté sur la dimension économique, sociale et environnementale d’un secteur qui compte quelques 320 000 chefs d’entreprise avec 1,2 millions de salariés et représente des enjeux déterminants pour l’avenir du pays.

 

Les opportunités du plan logement, 

Le président de la République est revenu sur le maintien de la réforme de l’auto-entreprenariat ayant pour volonté de rétablir une concurrence loyale sans pour autant brider l’esprit d’entreprise.  Cette modification du régime de l’auto-entrepreneur était fortement plébiscitée par les organisations professionnelles de la filière. Le président Hollande a aussi rappelé plusieurs réformes du Plan logement annoncé en mars 2013. En effet, de nombreuses propositions d’accompagnements financiers devraient inciter les ménages à rénover leur logement et ainsi dynamiser le secteur. Ensuite, la réforme des plus-values immobilières réalisées sur des terrains à bâtir devrait créer un système de fiscalité inversée dissuasif afin de limiter la spéculation et fluidifier les transactions.

 

Un accueil positif des acteurs de la filière,

Même si l’aspect complexe des réformes n’a pas permis un engouement débordant, ces annonces ont récolté le consentement des acteurs de la filière. En effet, Didier Ridoret, président de la FFB, s’est déclaré rassuré et satisfait des mesures présentées par François Hollande, qui malgré leur technicité devraient avoir un impact positif sur le secteur.

 

                                                                                                          

La FFB représente 57.000 adhérents dont 42.000 entreprises de taille artisanale. Ils réalisent les 2/3 des 129 milliards d’euros HT de la production annuelle du Bâtiment et emploient les 2/3 des 1.180.000 salariés du Bâtiment. La FFB a pour vocation de rassembler les entreprises de Bâtiment de toutes tailles, afin de défendre efficacement les intérêts collectifs de la Profession.
Pour plus d’information :
www.ffbatiment.fr

 

Source : Qualit’EnR/FFB

Crédit Photo : http://www.elysee.fr