Actualités > L’écologie au cœur du plan d’investissement d’avenir de Jean-Marc Ayrault

L’écologie au cœur du plan d’investissement d’avenir de Jean-Marc Ayrault

Le 9 juillet dernier, le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault a annoncé son plan « Investir pour la France » en direct de l’université Pierre et Marie Curie de Paris. Les investissements s’élèvent à 12 milliards d’euros et ont pour ambition d’engager la France dans une économie durable et compétitive. C’est Louis Gallois, Commissaire général à l’investissement, qui sera en charge de piloter ce plan dont la moitié du budget doit être consacrée à la transition écologique.

 

6 milliards d’euros pour la transition écologique 
 

La transition écologique souhaitée par le gouvernement inclut la transition énergétique par le biais de la rénovation thermique et du développement des énergies renouvelables, mais aussi la mobilité qui passe par la remise en état des infrastructures de transports du pays.
 

« Plus d’énergies renouvelables et moins de nucléaire »
 

Le Premier ministre a déclaré vouloir « plus d’énergies renouvelables et moins de nucléaire ». Pour encourager le développement des énergies renouvelables, le gouvernement prévoit d’allouer 2,3 milliard d’euros à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), qui seront investis dans le développement de nouveaux modes de production d’énergie.

Ces investissements seront soumis à l’éco-conditionnalité des aides publiques qui, après avoir été annoncée dans le domaine de la rénovation énergétique résidentielle, s’étendra aussi aux marchés publics.

1,7 milliard d’euros sera également consacré à l’innovation industrielle, qui inclut la recherche et développement dans les filières énergies renouvelables.
 

Un premier pas vers les smart grids 

Jean-Marc Ayrault souhaite aussi installer 3 millions de compteurs « intelligents » Linky d’ici à 2016. Ces compteurs électriques nouvelle génération créés par ERDF permettent de réaliser des économies d’énergies et s’inscrivent dans la logique de sobriété énergétique souhaitée par le gouvernement. Cette opération représente un investissement de 5 milliards d’euros supportés conjointement par EDF et par l’Etat. Le chef du gouvernement a également déclaré qu’à terme, tous les foyers en seraient équipés.

Il s’agit d’un plan sans précédent d’économies d’énergie et d’efficacité énergétique qui annonce les prémices d’une vision énergétique de la France lui permettant ainsi d’atteindre ses engagements de réduire de 20% les émissions de CO2 et de porter à au moins 20% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2020.

 

 

 




 

 

Source : Gouvernement.fr

Crédits Photos:Yves Malenfer/Matignon