Actualités > Les scénarios énergétiques pour l'horizon 2030-2050 dévoilés

Les scénarios énergétiques pour l'horizon 2030-2050 dévoilés

maison passive en énergieAlors que le débat national sur la transition énergétique est sur le point de débuter, l'ADEME vient de publier ses scénarios énergétiques et climatiques volontaristes, axés sur la maîtrise de la consommation énergétique et le développement de l’offre d’énergies renouvelables. Détails...

Réalisée en interne grâce aux services techniques et économiques de l'ADEME, la synthèse "Visions énergétiques 2030-2050" scénarise les enjeux et outils nécessaires à la transistion énergétique selon les axes suivants :

 

  • Cadrage macroéconomique et démographique
  • Bâtiment et organisation urbaine
  • Transport et mobilité
  • Alimentation, agriculture, et alimentation des sols
  • Industrie et procédés industriels
  • Bilan total de la demande énergétique
  • Production d'énergies renouvelables
  • Elements environnementaux

 

Dans cette étude, nous pouvons d'ailleurs apprendre que la consommation d'énergie pourrait reculer de 30% grâce aux actions menées dans le secteur du bâtiment résidentiel, et de 20% dans le tertiaire.

Bilan de la demande énergétique par secteur, en Mtep finales - Ademe















Encadré 17 : Bilan de la demande énergétique par secteur, en Mtep finales

 

Cette donnée non négligeable ne peut se valider sans un apport conséquent en énergies renouvelables telles que le photovoltaïque, la géothermie ou encore la biomasse, comme le démontrent l'évolution de leur place de dans les réseaux de chaleur et électrique au fil des prochaines décénies.

 

Consulter la synthèse "Visions énergétique 2030-2050" de l'ADEME.

 

Energies renouvelables, investissement des réseaux électriques


Les scénarios de l'ADEME interviennent par ailleurs une semaine après l'intervention de Dominique Maillard, patron du gestionnaire du réseau électrique français RTE, qui annonçait un investissement d'environ 550 milliards d'euros sur 10 ans en provenance des gestionnaires des principaux réseaux électriques mondiaux, et destinés notamment à mieux intégrer les énergies renouvelables à leurs infrastructures.

Un investissement conséquent, basée sur une déclaration commune, qui vient s'ajouter aux 21% des capacités de production d'électricité reliées à leurs réseaux et fonctionnant déjà à partir de nouvelles sources d'énergies (éolien, photovoltaïque, biomasse)...

 

 

Pour suivre le chemin de la transition énergétique, pensez aux énergies renouvelables.
Pour tout projet d'installation d'EnR, n'oubliez pas de faire appel aux installateurs qualifiés "Reconnu Grenelle Environnement", que vous pouvez retrouver directement depuis l'annuaire des installateurs d'énergies renouvelables.


Consulter le communiqué concernant la déclaration commune pour la transition énergétique et l’adaptation des systèmes électriques.

 

Source : Ademe / RTE
Crédit photo : © ponsulak - Fotolia.com