Actualités > L’efficacité énergétique, véritable préoccupation des français

L’efficacité énergétique, véritable préoccupation des français

efficacité énergétiqueEntre 2011, de nombreux ménages ont répondu à une enquête* réalisée par un groupe de travail du « Plan Batiment Grenelle », afin de connaitre leurs perceptions des enjeux de la réduction de la consommation d’énergies. Résultats…

Economies d'énergies, une conscience collective


La synthèse de l'enquête démontre que  93% des français accordent de l’importance à la consommation énergétique de leur logement.
Parmi eux, on note une plus grande sensibilité auprès des femmes, et paradoxalement auprès des ménages de classes moyennes et supérieures.
Les ménages français s’intéressent alors de plus en plus aux problématiques de performance énergétique de leur logement, en recherchant par exemple des informations par le biais  d'internet avant de se lancer dans un futur projet. Il y a donc une réelle attente pour des sites donnant une information de confiance.

Qualit’EnR s’inscrit dans cette démarche en proposant des informations complètes concernant le solaire thermique, le solaire photovoltaïque, le bois énergie et les pompes à chaleur.

Aussi grâce à son annuaire interactif, Qualit'EnR permet à chaque particulier de trouver près de chez lui un professionnel compétent dans l'installation de systèmes énergies renouvelables.

 

Travaux de rénovation énergétique, des freins qui persistent


On peut souligner que la consommation énergétique du logement est un vrai sujet de société : l’enquête montre, que dans un contexte économique difficile, près d’1 ménage sur 2 pense que sa consommation énergétique actuelle est en mesure de le mettre en difficulté financière à l’avenir.

Avant d’effectuer des travaux, de nombreux français s’accordent d’abord à adopter les bons gestes au quotidien : ainsi éteindre la lumière dans des pièces inoccupées ou préférer la douche au bain sont devenus des évidences pour la très large majorité de nos concitoyens.

En parallèle, près de 54% des ménages affirment avoir déjà effectué des travaux pour réaliser des économies d’énergie, en admettant que la notion de coût/financement est un véritable levier dans la prise de décision ; levier qui constitue encore un frein dans beaucoup de foyers.

La valorisation du bien immobilier ou « valeur verte » commence à émerger, mais n’apparaît pas encore aujourd’hui comme un élément déclencheur de l’action de rénovation. Les ménages interrogés rejettent totalement l’idée de dispositifs fondés sur la contrainte et plus d’un ménage sur deux se dit favorable à une politique mêlant contraintes et dispositifs financiers incitatifs.


*Echantillon de 358 ménages ayant répondu à un questionnaire diffusé en ligne et en version papier entre le mois d’avril et de juin 2011.

 

Téléchargez l'enquête
Téléchargez le communiqué de presse


Source : Plan Batiment Grenelle / Qualit'EnR
Crédit photo :
© john lee - Fotolia.com