Actualités > Les énergies renouvelables au cœur de la Conférence Environnementale

Les énergies renouvelables au cœur de la Conférence Environnementale

La 4ème conférence environnementale s’est déroulée les 25 et 26 avril au Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer ; l’occasion de rappeler les objectifs relatifs à la loi de transition énergétique pour la croissance verte et au développement des énergies renouvelables, qui devront représenter 32 % de la consommation finale brute d’énergie en 2030. Détails…

segolene-royal-conference-environnementale-2016

Organisée dans la dynamique de la COP 21 et de l’Accord de Paris, signé quelques jours plus tôt par 175 parties à New York, la 4ème conférence environnementale a rendu compte des avancées concrètes réalisées en faveur de la transition énergétique en France, devant des acteurs majeurs tels que le Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE).

Ces deux journées de débats et tables rondes ont permis d'aboutir  à une cinquantaine d'annonces, fixant de nouveaux objectifs et travaux à venir en matière d’environnement.

objectifs-enr-2030

 

« Le développement des énergies renouvelables est au cœur de la transition vers notre modèle énergétique du XXième siècle, plus efficace et plus sobre, plus diversifié donc plus résilient, perséverant la santé humaine et l’environnement et garantissant l’accès à l’énergie. Il crée les emplois et les activités de demain. » Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer


 

 

Programmation Pluriannuelle des investissements, nouveau regard sur les EnR

Parmi les annonces dédiées aux énergies renouvelables, Ségolène Royal a évoqué la publication au Journal Officiel de l’arrêté sur la Programmation Pluriannuelle des Investissements (PPI).

Cet arrêté permet de formaliser les objectifs fixés aux horizons 2018 et 2023 pour le développement des EnR, à savoir notamment :

  • Augmenter de plus de 50% l’installation des EnR électriques par rapport à 2015, soit une portée de 71 à 78 GW contre 43 GW aujourd’hui
  • Plus que tripler la puissance installée du parc solaire photovoltaïque
  • Augmenter de plus de 50% la production de chaleur renouvelable (20% biomasse ; 75% pompes à chaleur ; 80% solaire thermique) par rapport à 2014

Des objectifs ambitieux qui contribueront à créer des milliers d’emplois, dont 40 000 emplois d’ici 2023 pour l’éolien terrestre et le solaire photovoltaïque.

Pour autant, il convient d’attendre l’adoption de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie, prévue à l’automne, qui fixera précisément la feuille de route énergétique sur toutes les énergies.

 

Nouvelles mesures pour la rénovation énergétique des bâtiments

Une série de décrets doit être publiée très prochainement, a assuré Ségolène Royal, avec entre autres une révision des performances énergétiques pour les bâtiments existants (dont le précédent arrêté date de 2007) adaptée au niveau européen.

Également au programme d’ici 15 jours, un décret sur les travaux embarqués qui prévoit de procéder automatiquement à des travaux d’isolation en cas de travaux importants.
Aussi, la performance énergétique comme critère de décence fera l’objet d’un décret qui pourra être publié courant septembre.

 

Autant d'annonces qui laissent entrevoir de nouvelles opportunités pour l'installation de systèmes à énergies renouvelables dans le secteur résidentiel...

 

Pour en savoir plus, consultez le détails des annonces de la Conférence environnementale, ainsi que le texte officiel du Journal Officiel relatif à l’arrêté du 24 avril 2016 (PPI).