Actualités > Hausse des objectifs du photovoltaïque

Hausse des objectifs du photovoltaïque

 

Lors de la 6ème réunion du Conseil national du Débat national sur la transition énergétique, le groupe de travail énergie renouvelables a présenté ses premières propositions, parmi elles, la hausse des objectifs du photovoltaïque à l’horizon 2020. L’occasion pour Qualit’EnR de revenir sur les mesures gouvernementales misent en place depuis janvier pour accompagner la filière.

 

                                        
 

 

 

En janvier, Delphine Batho annonçait des mesures d’urgences pour venir en aide à la filière photovoltaïque particulièrement touchée par la crise et mise en difficulté par une concurrence accrue des équipements. Les principales évolutions concernant les installations dans l’habitat résidentiel furent les suivantes :

  • Un doublement des volumes cible : 200 MW en 2012, contre 400 MW en 2013
  • Une revalorisation de 5% du tarif d’achat pour les installations simplifiées au bâti (T4)

Ces mesures appliquées dès janvier 2013 doivent permettre d’atteindre 1000 MW de nouveaux projets solaires sur l’année. Elles illustrent la prise de conscience du gouvernement et la volonté de développer une filière industrielle durable et créatrice de valeur ajoutée. 

Dans cette continuité, le Débat national sur la transition énergétique apporte actuellement ses premières conclusions et il semblerait que le groupe de travail EnR ait mis l’accent sur le soutien au photovoltaïque en proposant des mesures fortes :

Tout d’abord, le groupe de travail propose de passer les objectifs de capacité photovoltaïque de 5,4 GW à au moins 15 GW. Cet objectif trois fois supérieur à celui fixé initialement est soutenu par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) dans un avis sur le solaire photovoltaïque publié récemment.

Le groupe de travail EnR propose aussi d’élargir l’éligibilité au tarif d’achat pour les installations jusqu’à 250 kWw, contre 100 kW à l’heure actuelle.

Dans l’intervalle, le gouvernement a annoncé la mise en place d’une bonification du tarif d’achat de 5 à 10% pour les modules fabriqués en UE, afin de favoriser ce que Delphine Batho avait appelé le patriotisme écologique.

Ces pistes de progrès représentent donc une éclaircie pour la filière solaire photovoltaïque qui  saura révéler tout son potentiel lors des journées européennes du solaires du 13 au 18 mai prochain.

 

Source : Qualit’EnR

Crédit photo : CC Qualit’EnR 2011 / Entreprise NORSOLEIL