Actualités > Hausse des tarifs d’électricité au 1er août 2015

Hausse des tarifs d’électricité au 1er août 2015

Les particuliers et les petites entreprises devront payer leur électricité 2,5% plus cher à partir du 1er août. Une augmentation volontairement freinée par le Gouvernement, alors que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) plaidait en faveur d'une hausse de 8% sur un an ou de 3,5% sur deux ans du tarif bleu (puissance souscrite inférieure à 36 kVA) afin de compenser l’insuffisance des hausses survenues depuis 2012.

 

Rappelons que le marché de l’électricité reste dominé par les tarifs réglementés, qui concernent encore environ 90% des clients résidentiels abonnés au tarif bleu. Chez les professionnels, ce sont 4 millions d’entreprises qui devront prochainement migrer vers une offre de marché avec la disparition programmée des tarifs vert et jaune le 1er janvier 2016 pour les puissances supérieures à 36 kVA.

 

 

 

Des hausses importantes en perspective

 

Longtemps modérée, la hausse des tarifs de l’électricité a commencé à être significative en 2010. Les prix ont augmenté de 2,5 % au 1er novembre 2014, après le gel par l’Etat de la hausse de 5 % initialement promise et la définition d’un nouveau mode de calcul dit « par empilement ». Le Gouvernement a d’ores et déjà annoncé qu’un rattrapage tarifaire sera fait sur les trois prochaines années pour les particuliers.

 

Depuis novembre 2014, les tarifs sont établis selon un certain nombre de coûts à couvrir : acheminement, commercialisation, marge raisonnable et coût de l'énergie… Cette nouvelle formule intègre désormais les prix de gros; elle représentait à elle seule les deux tiers de l’augmentation tarifaire de novembre 2014. Le tiers restant étant lié au rattrapage tarifaire imposé par le Conseil d’Etat pour la période 2012-2013.

 

C’est donc plus que jamais le moment de passer aux énergies renouvelables pour s’affranchir de pesantes factures d’électricité avec vos équipements électriques en fonctionnement pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire. L’Etat propose un crédit d’impôt « transition énergétique » pour de nombreux équipements valorisant les énergies renouvelables : chauffe-eau solaire, appareils bois énergie ou pompes à chaleur. Pour en profiter, veillez à faire appel à un professionnel qualifié RGE : Qualisol, Qualbois, QualiPAC ou Qualiforage !

 

Ces hausses de tarif d’électricité sont aussi une bonne raison de s’équiper avec des panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation, qui vous permettront de consommer votre propre électricité sans vous soucier des augmentations tarifaires du marché. Contactez un professionnel QualiPV pour en savoir plus !