Actualités > Delphine Batho souhaite relancer la filière photovoltaïque

Delphine Batho souhaite relancer la filière photovoltaïque


toiture panneaux photovoltaïques rhône alpes1 000 mégawatts de projets solaires en 2013, c’est l’objectif annoncé hier par Delphine Batho lors de sa visite chez MPO, fabricant français de cellules photovoltaïques. Détails…

Malgré une forte progression constatée l’an dernier sur les installations photovoltaïques raccordées au réseau, les professionnels du secteur subissent encore la crise causée par une concurrence accrue sur le matériel ainsi que par les décisions gouvernementales de 2011.
Pour remédier à cette situation et apporter un nouveau souffle à la filière, Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie,  a annoncé hier les mesures d’urgence dont l’objectif principal est d’atteindre au moins 1000 MW de nouveaux projets solaires en 2013 (au lieu de 500 MW auparavant).
 

Pour une filière photovoltaïque durable et innovante

 
Cette augmentation des volumes cibles a pour but de réduire le déficit commercial subit depuis 2011 tout en redynamisant l'emploi et la recherche au sein des l’industrie photovoltaïque.
Pour atteindre cet objectif, le gouvernement a décidé d’adapter ses appels d’offre et d’ajuster les tarifs d’achats réglementés à chaque échelle d’installation.
 
dispositif soutien filière photovoltaïque
 






























Parmi les mesures à retenir, l’on note pour les petites installations (< 100 kWc) un doublement des volumes cibles de 200 en 2012 à 400 MW en 2013, ainsi qu’une revalorisation de 5% des tarifs d'achat pour les installations en intégration simplifiée au bâti (T4).  
Une bonification supplémentaire de 10% sera également accordée selon l’origine des panneaux, également valable pour les autres installations (T5) dont le tarif d'achat sera diminué pour elles de 20%.
 
Egalement, les installations intégrées au bâti d’une puissance < 9 kWc, qui se distinguaient selon l’usage du bâtiment (résidentiel T1, bâtiment de santé T2 ou autres bâtiments T3), verront leur tarifs d’achat s’harmoniser en un tarif unique.
 
Les autres installations seront concernées par de nouveaux appels d’offre valables pour l’année 2013, à savoir :
  • Evolution des critères de l’appel d’offres automatique pour les moyennes installations (<120 et >250 kWc), qui sera doté d’une répartition non plus en 4 tranches de 30 MW mais 3 tranches de 40 MW, et dont les projets seront soumis à une évaluation carbone du processus de fabrication des modules.
     
  • Répartition de l’appel d’offre destiné aux grandes installations (<250 kWc) entre les technologies innovantes (photovoltaïque à concentration et avec suivi du soleil) et les technologies matures (sur ombrières et toitures) pour un volume de 200 MW chacune.
 

Quels seront les impacts de ces nouvelles mesures ?

 
L’ensemble de ces nouvelles mesures permettront de structurer la filière photovoltaïque française grâce à un développement maitrisé de la production et à un regain d'activité dans la recherche et l’innovation industrielle.
 
Cet encadrement favorisera une meilleure qualité des installations dans le but de protéger l’intérêt des consommateurs tout en en respectant le climat et l’environnement.
 
Au final, le gouvernement prévoit plus de 2 milliards d’euros d’investissements qui permettront la création ou le maintien d’environ 10 000 emplois.
 

Que prévoir pour la filière photovoltaïque sur le long terme ?

 
En complément des mesures d’urgence, les acteurs de la filière engageront des actions à court et moyen terme, notamment sur l’amélioration du financement des entreprises, la structuration des chaines de valeur, et les choix technologiques du prochain appel d’offres.
 
Aussi, le répertoire des entreprises industrielles de la filière française verra le jour le 1er février prochain,  afin de faciliter l’information du grand public.
 
Seule la loi de programmation qui aboutira suite au débat sur la transition énergétique permettra d’envisager des solutions durables pour le photovoltaïque et les énergies renouvelables en général.
 


Consulter le dossier de presse du ministère concernant les mesures d’urgence en faveur de la filière photovoltaïque.
 

Source : MEDDE
Crédits photos : CC Qualit'EnR 2010 / SARL A2G Isolation
MEDDE