Actualités > Nicolas Hulot, nouveau ministre pour la transition écologique et solidaire !

Nicolas Hulot, nouveau ministre pour la transition écologique et solidaire !

Un homme de la société civile au ministère

C’est Nicolas HULOT, personnalité connue et appréciée de longue par les Français, qui officiera au Gouvernement comme ministre de la Transition écologique et solidaire. Il a été officiellement au sein du gouvernement d'Édouard Philippe le 17 mai 2017.

Fait remarquable, Nicolas Hulot fait partie des 3 ministres d’Etat, ce qui témoigne d’une importance particulière attachée à son poste. Cette distinction lui sera utile pour peser dans les décisions du Gouvernement, car les dossiers environnementaux sont souvent transversaux et impliquent de ce fait plusieurs ministères dans les arbitrages à rendre.

Sa directrice de cabinet n’est autre que Michèle Pappalardo, ancienne Présidente de l’ADEME et première responsable du Commissariat général au développement durable. Madame Pappalardo s'est notamment illustrée dans le développement des énergies renouvelables lorsqu'elle été à la tête de l'Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Son expérience sera fortement utile à Nicolas Hulot pour continuer à développer le secteur des énergies renouvelables.

Représentant de la société civile, Nicolas Hulot bénéficie néanmoins d'une certaine expérience politique au service de l'Etat en tant que envoyé spécial du Président de la République française pour la protection de la planète pendant 4 ans de 2012 à 2016. Cette mission lui a permis de découvrir les arcanes du pouvoir éxécutif et des relations internationales grâce à son implication dans l'organisation de la COP 21 en 2015, qui s'est conclus avec succès par la signature de l'Accord de Paris.

Un engagement de longue date pour l'environnement

L'ancien animateur de télévision est un homme engagé depuis longtemps pour la cause environnementale, Fervent défenseur de la nature, Nicolas Hulot a largement contribué à la sensibilisation du grand public avec des programmes télévisés tels que Ushuaïa, mais aussi des films documentaires engagés comme Le syndrome du Titanic et de nombreuses publications traitant du sujet environnemental.

Il a créé une fondation qui devient en 1995 la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l'homme. « J’ai été du côté de ceux qui exigeaient, je vais peut-être découvrir que c’est un rôle plus facile que ceux qui réalisent »,  a déclaré le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire à l'occasion de la passation de pouvoir avec Ségolène Royal.

Image : © Arnaud BOUISSOU, TERRA - Ministère de la Transiton écologique et solidaire