Actualités > Publication de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE)

Publication de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE)

 

Le décret relatif à la programmation pluriannuelle de l’énergie a été publié au Journal Officiel le 28 octobre 2016. Qualit'EnR vous présente les objectifs en matière de développement des énergies renouvelables...

Comme l'indique le Gouvernement, la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), approuvée par le décret n° 2016-1442 du 27 octobre 2016 constitue un élément essentiel de la transition énergétique :

  • elle donne des perspectives aux entreprises et permet la création des emplois de la croissance verte,
  • elle rend irréversible la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables,
  • elle place la France au premier rang des pays du monde qui ont commencé d’appliquer concrètement l’Accord de Paris sur le climat.

Globalement, les objectifs fixés pour chaque secteur reprennent ceux déjà communiqués dans le cadre de la programmation pluriannuelle des investissements (PPI) dont le texte a été publié en avril 2016.

 

Zoom sur les énergies renouvelables

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte définit des objectifs ambitieux pour le développement des énergies renouvelables : augmenter la part des énergies renouvelables de 15% en 2014 à 23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020 puis 32 % de cette même consommation en 2030.

En 2030, les énergies renouvelables représenteront ainsi 40 % de la production d’électricité et 38 % de la consommation finale de chaleur. Pour y parvenir, la PPE prévoit une accélération du rythme de développement des énergies renouvelables d'ici 2023, en permettant notamment :

  • d’augmenter de plus de 70% la capacité installée des énergies renouvelables électriques par rapport à 2014 (41 GW) avec une capacité installée de 71 à 78 GW en 2023
  • d’augmenter de plus de 50% la production de chaleur renouvelable par rapport à 2014, avec une production de 19 millions de tep en 2023
  • d’atteindre une quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération livrés par les réseaux de l’ordre de 1,9 à 2,3 Mtep en 2023.

 

Le point filière par filière :

Ce texte reprend les objectifs déjà formalisés dans le cadre de la programmation pluriannuelle des investissements (PPI) pour 2018 et 2023, avec l'objectif central d'atteindre le chiffre clé de 32 % de la consommation finale brute d’énergie assurée par les énergies renouvelables d’ici 2030.

Photovoltaïque : multiplier par 3 la puissance installée du parc

  • 10 200 MW en 2018
  • 18 200 à 20 200 MW en 2023

Bois-énergie : augmenter la production de plus de 20%

  • 12 000 ktep en 2018
  • 13 000 à 14 000 ktep en 2023

Solaire thermique : augmenter la production de plus de 80%

  • 180 ktep en 2018 (soit 500 000 m² par an)
  • 270 à 400 ktep en 2023 (soit 1 000 000 m² par an)

Pompes à chaleur : augmenter la production de plus de 75%

  • 2 200 ktep en 2018
  • 2 800 à 3 200 ktep en 2023

Bon à savoir : ces chiffres sont ceux communiqués par Qualit'EnR en septembre au sujet de la publication de la PPI. Comme indiqué à ce moment, il était nécessaire de les reprendre sous la forme de la PPE prévue par la loi de transition énergetique. 

Avec ces objectifs, la production de chaleur et d’électricité d'origine renouvelable augmenterait de plus de 50%, contribuant à la création de dizaines de milliers d’emplois supplémentaires pour cette filière durable et non-délocalisable. L’Etat recensait plus de 55‚ 000 emplois en équivalent temps-plein liés aux énergies renouvelables en 2014, avec 40 000 postent de plus attendus pour les seuls secteurs électriques de l’éolien terrestre et du solaire photovoltaïque.