Actualités > Électricité 100 % renouvelable en 2050 : un scénario possible

Électricité 100 % renouvelable en 2050 : un scénario possible

Un rapport de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) fait grand bruit : et si la France était en mesure de passer à de l’électricité 100% renouvelable dès 2050 ? Le débat est lancé…

 

Ce document révélé par la presse, et dont la publication officielle a été reportée, esquisse le scénario d’une France approvisionnée à 100% en électricité renouvelable en 2050. C'est la première fois qu'une agence publique envisage sérieusement ce scénario, alors que 75% de la production électrique actuelle provient encore du nucléaire.

 

Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, est revenu sur cette polémique en ouverture du colloque consacré à la place des EnR dans le mix électrique français, cadre dans lequel ce rapport devait initialement être dévoilé…  Il a ainsi profité de son discours d’introduction pour indiquer que cette étude est toujours en cours et qu’elle constitue avant tout un travail exploratoire, dont l’objectif est d’ouvrir la réflexion à ce scénario inédit.

 

 

Très détaillé, le document montre en effet que cette révolution énergétique serait techniquement envisageable et économiquement viable, avec un coût assez proche de l’option prévoyant le maintien de 50% d’électricité d’origine nucléaire. De quoi ouvrir un véritable débat sur le braquet à choisir pour la transition énergétique du pays. Le mix envisagé se décompose ainsi : 63 % d'éolien terrestre et en mer, 17 % de solaire, 13 % d'hydraulique et 7 % de thermique renouvelable (géothermie comprise).

 

Selon cette étude, les ressources sont largement suffisantes : le potentiel de production serait trois fois plus élevé que les besoins prévisionnels en 2050 (420 TWh/an) avec des actions de maîtrise de l’énergie. L’intermittence de la production, souvent citée comme un frein, est également minorée : d’après les modélisations effectuées, les aléas climatiques n'auraient aucun impact sur les capacités de production grâce à un stockage de l'électricité et un meilleur pilotage de la demande.

 

A l’heure du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, ce rapport éclaire d’un nouveau jour les perspectives énergétiques de notre pays. Comme le disait Oscar Wilde, c’est en visant la lune que l’on peut toucher les étoiles !