Accueil > Particuliers > Découvrir les énergies renouvelables

Le chauffage et l'eau chaude au bois

Le bois énergie pour votre eau chaude et votre chauffage

L'installation d'un appareil bois énergie dans votre maison vous permet de gagner en confort, et de faire des économies sur vos factures d'eau chaude et de chauffage.

bandeau-bois-energie

Le bois, une ressource abondante pour votre chauffage

Le bois énergie est la source d'énergie renouvelables la plus répandue en France. Installer une appareils bois énergie dans votre logement vous permet de profiter d'une source d'énergie propre, concilliant préoccupations écologiques et considérations pratiques.

En France, la forêt couvre environ 16,5 millions d'hectares, soit 30% du territoire. Cette surface est en constante augmentation grâce à une gestion responsable du parc exploité.

Le chauffage au bois, quels systèmes et quels combustibles ? 

Pour une solution bois énergie adaptée, le choix dépend de la typologie de votre logement, de sa surface et de votre mode de vie. Il existe deux grandes familles d'appareils de chauffage au bois :

  1. Les appareils "indépendants" (cheminées, inserts ou poêles) sont d'excellents systèmes de chauffage d'appoint et dans certains cas, de chauffage principal. Installés dans une pièce de vie, souvent le salon, leur principe est de chauffer l'air ambiant. 
     
  2. Les appareils "hydrauliques" (chaudières principalement) apportent le confort d'un chauffage central, mais produisent aussi de l'eau chaude sanitaire. Installés dans une pièce annexe (sauf pour les poêles ou inserts hydrauliques), leur principe est d'alimenter un circuit de chauffage (radiateurs ou plancher chauffant).
     

Plus de 450 000 appareils de chauffage au bois (hors cheminées ouvertes) sont installés chaque année en France avec des performances toujours plus accures

Ces appareils existent en approvisionnement manuel (bûches) ou automatique (granulés ou plaquettes) pour répondre à vos besoins :

 

 

 

Bûches : utilisées dans les inserts, foyers fermés, chaudières manuelles.

Granulés/Pellets : Issus de la compression des sciures de feuilles ou de résineux, les granulés peuvent être utilisés dans les poêles ou chaudières automatiques.

Plaquettes : bois sous forme de copeaux et d’origine forestière ou d’industrie, les plaquettes peuvent être utilisées dans les chaudières automatiques.

Briquettes : sous forme de bûchettes reconstituées d’environ 20 cm et composées des résidus de scierie, les briquettes peuvent être utilisées dans tout type d’installation (foyer fermé, insert, poêle, chaudières manuelles et automatiques).


Attention : dans le cas d'une rénovation de cheminée ancienne, il est nécessaire de remplacer le foyer ouvert par un appareil perfomant.

Attention : pensez à vérifier la compatibilité avec l'installation existante ( dimension du foyer, compatibilité du conduit de fumée, nécéssité d'un tubage...) 

Attention : Pensez à installer une couche de protection thermique si votre poêle à bois est installé près de matériaux combustibles tels que les planchers en bois, les portes, ou tous types d’objet qui s’enflamment facilement.

 

Rendements et autonomie des appareils de chauffage au bois

  • Les appareils indépendants à granulés, quasiment toujours équipé d’un extracteur, ont un meilleur rendement de combustion (85% à 90% pour les meilleurs) que les appareils bois bûches (75% à 80% pour les meilleurs). En revanche, les appareils à bois bûches n’ont aucune consommation d’électricité pour assurer leur fonctionnement.
  • Les chaudières bois bûches, associées obligatoirement à des ballons d’hydro-accumulation, fonctionnent en allure nominale. Ce fonctionnement permet d’obtenir un rendement optimum alors que les phases de ralenti sur les appareils à bois bûches indépendants dégradent le rendement de manière importante. Les phases de ralentis seront d’autant plus rare que l’appareil est bien dimensionné (éviter le surdimensionnement).
  • Les appareils automatiques raccordés (granulés ou plaquettes) ont une autonomie importante, allant de plusieurs jours pour les poêles et inserts à plusieurs mois pour les chaudières.
  • Les appareils raccordés manuels ont une plus faible autonomie, allant de une à 3 heures pour les poêles et inserts à 12 heures pour certaines chaudières.

Zoom sur une solution de plus en plus populaire : le granulé de bois

Parmi les trois solutions proposées par la filière bois-énergie, c’est le granulé qui enregistre la croissance la plus importante. En France, c’est un marché qui a connu une croissance fulgurante depuis les années 2000. Entre 2003 et 2009, la demande est passée d’environ 20 000 tonnes par an à environ 290 000 tonnes .

Côté porte-monnaie, le coût du granulé de bois est largement inférieur à celui de l’électricité pour un usage en chauffage principal (5,76c€/kWh pour les granulés en sac contre 14,74c€/kWh pour l’électricité) et augmente beaucoup moins vite que d’autres sources d’énergie . Plus cher que la bûche traditionnelle, le granulé offre une alternative intéressante aux personnes recherchant performances et confort d’utilisation.