Espace presse > Liste des communiqués > RT 2012 : le solaire thermique plébiscité

RT 2012 : le solaire thermique plébiscité

 

Paris, le 10 janvier 2013 – L’entrée en vigueur de la réglementation thermique pour l’habitat individuel neuf (RT 2012) depuis le 1er janvier 2013 a pour objectif de limiter les consommations énergétiques avec une consommation moyenne d’énergie primaire   [1] divisée par 3 (50kWh d’énergie primaire1/m2) par rapport à la réglementation précédente (RT 2005). Pour cela, le recours aux énergies renouvelables (EnR) et plus particulièrement au solaire thermique s’impose logiquement. Le point avec Qualit’EnR, l’association française pour la qualité d’installation des systèmes énergies renouvelables, qui gère la qualification « Qualisol ».

 

 

 

Avec un flux annuel de constructions de 300 000 logements[1] et un secteur du bâtiment à l’origine de la consommation de 43% de l’énergie finale en France[2], les exigences de la RT 2012[3] impliquent désormais une conception de l’habitat de qualité et encouragent de nouvelles pratiques comme le développement des EnR.

 

Eau chaude et chauffage : l’incontournable solaire thermique



Avec le solaire thermique, on connaît à l’avance et sans surprise le prix du kWh fourni par l’équipement : c’est celui de l’investissement de départ (avec la maintenance) divisé par le nombre de kWh produits par l’installation pendant sa longue durée de vie, ce que l’installateur Qualisol est en mesure de déterminer lors du devis. Le solaire thermique s’impose donc comme une évidence économique et écologique dans un contexte d’inflation énergétique croissante.

L’étude menée cette année pour Enerplan   [5] place le solaire thermique comme la meilleure solution pour répondre aux exigences de la RT 2012 pour les postes « eau chaude » et « chauffage » :

1.       Système solaire combiné, avec appoint gaz ou fioul

2.       Chauffe-eau solaire individuel (CESI) associé à une chaudière bois

3.       Chauffe-eau solaire individuel « compact » couplé à une chaudière à condensation gaz

 

Cette réglementation constitue ainsi un véritable levier de croissance pour le solaire thermique, filière mature et qualifiée : depuis 2006, Qualit’EnR qualifie les professionnels du secteur et accompagne les particuliers dans le choix d’un bon installateur avec la qualification « Qualisol », qui bénéficie de la mention « Reconnu Grenelle Environnement ».

 

Devant respecter de nombreux critères dont la compétence au sein de l’entreprise (formation), l’obligation d’être assuré pour les travaux réalisés (responsabilité décennale) et l’engagement d’être audité régulièrement, les milliers d’installateurs « Qualisol » confortent les particuliers désireux de s’équiper d’une installation de qualité et adaptée à leurs besoins.

Installateurs qualifiés et matériel de qualité : un duo gagnant



Pour une installation de qualité, il faut un bon installateur mais également du bon matériel. C’est pourquoi les installateurs Qualisol s’appuient sur les labels « Ô Solaire » ou « NF CESI ». « Ô solaire » est le label de qualité créé par Enerplan et soutenu par l’ADEME qui identifie clairement les matériels solaires thermiques domestiques (CESI et Systèmes Solaires Combinés) conformes aux exigences françaises et européennes. Les équipements sont vendus sous forme de kits (ballon + capteur + régulateur) pour aider dans le choix d’un matériel fiable. « Ô Solaire » est également une référence qui facilite l’octroi des aides locales et nationales destinées aux particuliers.

 

>> Retrouvez tous les informations pratiques sur le solaire thermique sur le site de Qualit’EnR : http://www.qualit-enr.org/particuliers/solaire-thermique

 

Ce qu’il faut retenir de la RT 2012 dans l’habitat résidentiel



Les 5 usages pris en compte pour répondre à la RT 2012

  • Le chauffage
  • Le refroidissement
  • La production d’eau chaude sanitaire
  • L’éclairage
  • Les auxiliaires (pompes et ventilateurs)

 

Les 5 principes de base

  • Une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques
  • Une enveloppe parfaitement étanche à l’air
  • Une ventilation optimisée
  • Des équipements de chauffage performants
  • L’obligation d’intégrer des énergies renouvelables

 

Date d’application 

Depuis le 1er janvier 2013 (date du dépôt du permis de construire)

 

 

A propos de Qualit’EnR

Qualit’EnR est depuis 2006 le spécialiste de la qualification des entreprises dans le domaine des énergies renouvelables. Fédérant les installateurs, industriels, institutionnels, énergéticiens, banques ou assurances, l'organisme a pour objectif de permettre à chaque particulier de trouver près de chez lui un professionnel compétent pour le conseiller et installer un système à énergies renouvelables. Pour cela, Qualit’EnR gère des signes de qualité qui bénéficient de la mention « Reconnu Grenelle Environnement » : Qualisol pour le solaire thermique, QualiPV pour le solaire photovoltaïque, Qualibois pour le bois énergie et QualiPAC pour les pompes à chaleur. Ces dispositifs permettent de délivrer chaque année plus de 10 000 qualifications. Le site web : www.qualit-enr.org

 

 

Contacts presse

- Qualit’EnR 

Cécil Bonnesoeur / 01 48 78 70 51/ c.bonnesoeur@qualit-enr.org

- Rumeur Publique 

Jérôme Broun / 01 55 74 52 34 / jerome@rumeurpublique.fr  

Claire Ciangura / 01 55 74 52 12 / claire@rumeurpublique.fr

Marie Meigné / 01 55 74 52 05 / marie.mei@rumeurpublique.fr

 

 

 

Télécharger le communiqué de presse concernant la RT 2012

 

 


 [1] Consommation nécessaire à la production de l’énergie finale – quantité d’énergie disponible pour l’utilisateur final – qui prend en compte les pertes liées à la production, la transformation, le transport et le stockage.

 [3] Source : Plan Bâtiment Grenelle et Ademe - 2011

 [4] Résultats d’efficacité énergétique minimale du bâti, confort d’été et consommation maximale d’énergie primaire

[5] Etude de Pouget Consultants pour Enerplan – Positionnement du solaire thermique et du photovoltaïque dans la RT 2012 – Février 2012

 

CC 2011 Qualit'EnR/ MARY CHRISTIAN Christian Mary