Actualités > Autoconsommation : 100 000e installation photovoltaïque avec stockage en Allemagne

Autoconsommation : 100 000e installation photovoltaïque avec stockage en Allemagne

Le secrétaire d'Etat au ministère fédéral de l'économie et de l'énergie, Thomas Bareiss, a récemment annoncé le cap des 100 000 installations photovoltaïques avec stockage, un chiffre qui devrait doubler d’ici deux ans selon les prévisions.

Le stockage solaire a la côte Outre-Rhin : en 5 ans, le nombre annuel d’installations photovoltaïques avec stockage a été multiplié par huit. Avec près d’une nouvelle installation sur deux couplée à une batterie « domestique », le stockage tend à s’imposer comme la norme dans le photovoltaïque résidentiel.

Cet engouement a permis de diviser par deux le coût du stockage par batteries depuis 2013. D’après l'Association de l'industrie solaire allemande (BSW), les propriétaires franchissent le pas afin d’atteindre un haut niveau d'indépendance et contribuer à la transition énergétique en conservant l’excèdent de production d’électricité solaire du logement. A l’échelle du pays, ce stockage local permet également de soulager et stabiliser le réseau électrique en lissant les pointes de production et les pics de consommation.

 

infographie du BSW

Infographie présentant l'évolution du nombre d'installations solaires avec stockage / (c) BSW

 

Faire du bien à la planète (et à son budget)

En France, la quasi-totalité des propriétaires d'une installation photovoltaïque choisissaient de vendre leur production d'électricité solaire à l'Etat en profitant de tarifs d'achat "bonifiés" pour les inciter à s'équiper. Cette situation tend à évoluer depuis quelques années avec le développement de l'autoconsommation. Désormais, les propriétaires de panneaux solaires sont plus sensibles au fait de réduire leur empreinte énergétique. Le fait de gagner en indépendance, en s'affranchissant de la hausse du tarif de l'électricité venant du réseau est également un motif pour consommer en priorité ses électrons solaires. Un geste qui sert donc autant la planète que le budget électricité du logement. Sans compter qu’une généralisation de cette pratique permettrait de réduire considérablement le recours aux énergies fossiles et au nucléaire, qui représentent encore une large part des capacités de production nationales. En L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a même dirigé une étude exploratoire dans laquelle est envisagé de manière sérieuse la possibilité d’un mix électrique 100% renouvelable à l’horizon 2050.

Pourquoi stocker son électricité solaire ?

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de produire de l'électricité avec la seule énergie du Soleil. Cela veut dire qu'une installation photovoltaïque va produire de l'électricité une grande partie de la journée, quelle que soit sa taille, avec un pic de production en milieu de journée (midi solaire). Mais les besoins d'un logement en électricité ne coïncident pas forcément avec cette période de production, notamment lorsque ses occupants sont absents en journée. Il est possible de changer ses habitudes pour adapter sa consommation d'électricité aux heures de forte production, mais ce n'est pas toujours facile.

Le stockage de cette énergie gratuite et inépuisable est donc intéressant pour satisfaire ses besoins d'électricité à toute heure de la journée, y compris lorsque le Soleil est couché. S'équiper en batteries permet ainsi de tirer parti de toute sa production solaire, notamment lors des pics de consommation du logement : le soir et le matin. Cela peut aussi être un moyen de recharger opportunément une voiture électrique utilisée en journée. Pour en savoir plus sur le sujet, faites appel à un professionnel QualiPV qui vous donnera des conseils éclairés !

 

faites appel à un installateur RGE

Contacter une entreprise QualiPV
pour estimer le potentiel solaire de mon logement

 

Crédit photo : © haitaucher39 - Fotolia