Actualités > Appareils bois énergie, combustibles... que choisir ?

Appareils bois énergie, combustibles... que choisir ?

Poêle, inserts ou chaudière à bois, quels appareils choisir ? Bûches, granulés, plaquettes, pellets… Quel type de combustible choisir pour son appareil bois énergie ? Il faut bien tout prendre en compte afin de trouver votre type de chauffage idéal. 
 

insert cheminée dans une maison spacieuse
 

SOMMAIRE

 

Les différents appareils bois énergie en fonction de vos besoins

Votre choix final dépendra principalement des caractéristiques de votre logement, de vos besoins (chauffage principal ou appoint), de l'esthétique et de votre budget.

Insert cheminée

Si vous souhaitez donner un aspect chaleureux et que vous souhaitez également chauffer quelques pièces, voire, toute votre habitation, vous pouvez opter pour un insert cheminée. Ce choix d’appareil est possible dans le cadre d’une rénovation de logement ancien ou bien encore, pour réaliser des économies d’énergie. Cependant, pour l’installer, il faut déjà que vous disposiez d’une cheminée ouverte. Composé d’une admission et d’un réglage de l’air de combustion, d’entrées d’air frais et de sorties d’air chaud, cet appareil permet d’améliorer le rendement de votre cheminée existante. Si vous faites construire, optez directement pour un foyer fermé qui permet d’avoir le plaisir d’une cheminée avec les performances d’un appareil moderne.
 

Pôele à bois

Le bois énergie, peut être aussi un complément idéal pour les maisons chauffées à l’électricité. Ce sont des maisons ayant des factures énergétiques les plus importantes. Il permet alors une économie non négligeable. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez opter pour un poêle à bois. Vous l’aurez bien compris, son utilité principal sera de fournir un apport de chaleur complémentaire, notamment lors de périodes de grand froid.

Traditionnellement, les poêles à bois sont alimentés par des bûches comme dans n’importe quelle cheminée. Il existe également des poêles à granulés qui sont munis d’une alimentation automatique, via une vis sans fin qui amène les granulés aussi appelés « pellets » du réservoir jusqu’au foyer. C’est ce qui va permettre d’obtenir une autonomie d’environ 12 heures à plein régime et d’environ 72 heures, à bas régime. Possédant une distribution de chaleur par air pulsé, sa combustion est toujours régulée et optimisée.

L'installation d'un poêle à bois est possible dans tout type d'habitation mais vous devez prendre en compte l'amenée d'air nécessaire pour un fonctionnement correct de l'appareil, le renouvellement de l'air comburant mais également la qualité du tirage.

Les critères à prendre en compte pour choisir votre poêle à bois sont :
- L'isolation de votre maison (ou de la pièce si vous comptez le prendre comme chauffage d'appoint)
- Sa puissance thermique (l'appareil bois ne doit pas être en sur-puissance ni en sous-puissance
- La taille du réservoir (en fonction de l'autonomie que vous recherchez et le rapport à la puissance requise) 


Chaudière bois

Si vous souhaitez utiliser le bois énergie comme mode de chauffage principal, c’est tout à fait possible. Avec les nouveaux procédés, les chaudières au bois offrent une alternative performante et écologique face aux autres énergies fioul, gaz ou électricité en proposant les mêmes services. Vous pouvez alors opter pour une chaudière à bûches, à granulés classique, semi-automatique ou automatique. La température sera constante dans le foyer grâce à sa régulation et l’appareil peut fonctionner en autonomie complète jusqu’à un an avec un silo de stockage.

Maintenant que vous avez pu faire un choix sur le type d’appareil, il faut maintenant prendre en compte le choix du combustible.
 

Le choix du combustible

flamme

Quel type de bois utilisé pour se chauffer ? Ce choix est important car il va influencer énormément sur la performance de votre installation et de manière évidente, sur votre facture de chauffage.

  • Nous avons tout d’abord les bûches de bois. Ce sont des bûches traditionnelles, allant de 33 à 100 cm. Leur prix varie selon la saison et la région. Si vous habitez aux alentours d’une forêt ou dans une zone boisée, vous vous fournirez plus facilement auprès d’un distributeur local et le prix sera évidemment moins cher. Attention, son taux d'humidité doit être inférieur à 20% pour être optimal)
     
  • Les bûchettes de bois / briquette de bois : Faites de bois concentré et reconstitué, elles sont plus uniformes que les bûches traditionnelles et prennent donc moins de place. Leur pouvoir calorifique est également beaucoup plus important et elles se consument donc moins vite.
     
  • Le bois déchiqueté / plaquette : Ce sont des copeaux de bois de petites tailles récupérés auprès des exploitations forestières ou de sous produit de l'industrie bois. Ce combustible est conçu pour alimenter les chaudières, notamment lorsqu’il faut une puissance importante.
     
  • Il existe également les pellets, des petits bâtonnets de bois / granulés de bois qui sont des résidus de bois issus des déchets de l’industrie. Ils représentent la forme la plus compacte du chauffage bois, facilement transportables et manipulables (sachets de 15 kg). Comme les bûchettes de bois, leur pouvoir calorifique est supérieur aux bûches classiques
     

Bon à savoir : Afin de vous faciliter dans vos choix, vous pouvez vous aider des certifications et labels qui vous est proposé : Bois buche : Norme NF EN ISO 17225-5 ; Briquette : NF EN ISO 17225-3 ; Plaquette : NF EN 14 961 et Granulé : NF EN ISO 17225-2.

 

Le prix des appareils bois énergie

  • Le bois déchiqueté affiche environ 2,7€ pour 100 kWh d’énergie.
     
  • Les bûches se retrouvent derrière avec environ 3,6€ pour 100 kWh.
     
  • Les granulés sont les plus chers, on les trouve à partir de 5€ pour 100 kWh.
     
  • Pour rappel, les besoins médians concernant les appareils, vous pouvez en trouver entre 1 000€ et 22 000€ selon le type, la puissance, la performance et les caractéristiques de l’appareil :
    • Les poêles à bûches : entre 400 et 5 000€
    • Les chaudières à plaquettes : entre 7 000 et 13 000€
    • Les chaudières à granulés : entre 10 000 et 20 000€
    • Les poêles à granulés : entre 3 000 et 7 000€
    • Les inserts : entre 1 000 et 3 000€

Il faut également y ajouter le coût de la pose par un professionnel qualifié, étape indispensable pour bénéficier de la plupart des aides de l’Etat et profiter d’un chauffage adapté, performant et économique : ​​​​​​

  • Pose d'un poêle, insert ou chaudière bois à chargement manuel : de 250 à 1 500€
  • Pose d'une chaudière bois à chargement automatique : de 2 000 et 3 000€
     

Ces montants sont fournis par l'ADEME à titre indicatif, les professionnels étant libres de fixer leurs tarifs.


Bon à savoir : Pour diminuer le coût d’investissement de votre chauffage bois énergie, l’Etat propose des aides financières telles que le CITE, la TVA à taux réduit de 5,5%, l’éco-PTZ, l’Anah ou bien encore la prime « coup de pouce chauffage ».
 

En confiant votre installation à des professionnels de confiance qualifiés et certifiés RGE Qualibois, vous sécuriserez votre investissement et pourrez bénéficier de ces nombreuses aides. 

Je trouve un professionnel RGE Qualibois

 

Pour avoir plus de détails, téléchargez notre document vous informant de toutes les aides de l’Etat pour cette année 2019
 


Pour aller plus loin