Actualités > Chèques énergie, la campagne 2019 est lancée

Chèques énergie, la campagne 2019 est lancée

5,8 millions de ménages bénéficieront d’une aide comprise entre 45 et 277 euros en 2019. Le 25 mars dernier, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire a lancé la campagne d’expédition des chèques énergie. Ces chèques sont envoyés automatiquement aux français ayant des revenus modestes, dans le but de lutter contre la précarité énergétique.
 


Cette année, ce sont 2,2 millions de ménages supplémentaires qui vont bénéficier de cette aide, rehaussant le nombre total de foyers aidés à 5,8 millions depuis la mise en œuvre l’année dernière.

Lancé en 2018 par le gouvernement, ce dispositif d’aide financière a été mis en place dans le but d’aider les ménages aux revenus modestes à régler les dépenses d’énergie de leur logement quel que soit leur moyen de chauffage.

 

A quoi servent les chèques énergie ?

Les bénéficiaires peuvent notamment :

  • Régler les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul
  • Régler les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement
  • Régler certaines dépenses liées à la rénovation énergétique, réalisée par un professionnel qualifié tenu d’accepter le chèque énergie

 

Comment bénéficier du chèque énergie ?

Pour en bénéficier, aucune démarche particulière. Il suffit d’avoir fait la déclaration de revenus l’année dernière auprès des services fiscaux, même en cas de revenus faibles ou nuls. Le chèque énergie sera ensuite envoyé automatiquement par voie postale aux ménages éligibles à partir d'avril. 

Les délais de réception peuvent varier en fonction des régions. En plus du chèque, les ménages éligibles bénéficient d’attestations qui confèrent des droits auprès des fournisseurs d’énergie en cas de déménagement ou d’incident de paiement notamment.

 

Un dispositif renforcé en 2019

Calculé sur la base des revenus et de la composition des ménages, le montant moyen du chèque était de 150 euros au maximum durant la première année de mise en œuvre. Pour cette deuxième année, le dispositif est doublement renforcé par l’augmentation du montant de l’aide et l’accroissement du nombre de bénéficiaires. En effet, le montant du chèque augmente de 50 euros pour atteindre un montant variant entre 98 et 277 euros. En outre, de nouvelles conditions d’obtention sont entrées en vigueur au 1er janvier 2019, permettant à 2,2 millions de personnes supplémentaires de bénéficier de ce dispositif. Ces nouveaux bénéficiaires recevront une aide fixée entre 48 et 76 euros en fonction de la composition de leur foyer. L’objectif du gouvernement étant d’inciter l’ensemble des ménages à s’affranchir du chauffage au fioul d’ici 10 ans.

 


Pour aller plus loin