Actualités > Un chèque énergie pour réduire sa facture d'énergie et financer ses travaux de rénovation

Un chèque énergie pour réduire sa facture d'énergie et financer ses travaux de rénovation

Paris, le 09 mars 2018 - Après une phase de test dans plusieurs départements en 2017, le chèque énergie est généralisé cette année en remplacement des tarifs sociaux de l'énergie et permettra de financer les dépenses de chauffage ou d’électricité, ainsi que certains travaux de rénovation énergétique confiés à des entreprises "RGE".

 

De quoi s’agit-il ?

Destiné à lutter contre la précarité énergétique, le chèque énergie sera distribué à environ 4 millions de foyers éligibles à partir du 26 mars 2018. Cette aide de l’Etat remplace les tarifs sociaux de l’énergie, qui ont été supprimés depuis le 31 décembre dernier. Elle vise à aider son bénéficiaire à payer une partie de la facture d’énergie du logement ou de réduire le coût de travaux contribuant à la rénovation énergétique de l’habitation. Son montant ira de 48 à 227 euros par bénéficiaire en 2018, avec une moyenne estimée à 150 euros.

Vigilance : aucun démarchage n’est réalisé par les services de l’Etat, que ce soit à domicile ou par téléphone. Toute sollicitation de cette nature devra être refusée, notamment si c’est pour communiquer des références bancaires.

Qui y a droit ?

Le chèque énergie est donc attribué sous conditions de ressources et selon la composition du foyer. Concrètement, une personne vivant seule sera éligible si son revenu fiscal de référence ne dépasse pas 7 700 € par an. Pour un couple avec deux enfants, le plafond de ressources est fixé à 16 170€ euros par an.

Quels avantages ?

Aucune démarche n'est nécessaire pour bénéficier du chèque énergie : celui-ci sera automatiquement adressé à chaque bénéficiaire sur la base des informations transmises par les services fiscaux. Pour en bénéficier, les ménages doivent toutefois être à jour dans leur déclaration de revenus, même s’ils sont faibles ou inexistants.

Pour quelle utilisation ?

Il est possible d’utiliser le chèque énergie pour régler automatiquement une partie de vos factures énergétiques de gaz ou d'électricité dans les années à venir. Pour cela, vous pouvez faire une demande en ligne sur le site web www.chequeenergie.gouv.fr. En faisant ce choix de réduire votre budget énergie mensuel, vous ne recevrez plus le chèque énergie à domicile et vos factures seront automatiquement réduites du montant de ce chèque. Si vous changez d’avis et souhaitez par exemple utiliser votre chèque énergie pour financer des travaux de rénovation énergétique, vous avez la possibilité d’arrêter ce versement automatique.

Si vous habitez dans un logement social, c’est le gestionnaire de la résidence qui répercutera le montant de l’aide (attribuée à sa demande) directement sur votre quittance de loyer. Les résidents ne reçoivent pas de chèque énergie dans ce cas précis.

Le chèque énergie sera également utilisable pour financer des travaux de rénovation énergétique de votre logement pour améliorer sa performance énergétique et valoriser les énergies renouvelables. La meilleure énergie, c'est encore celle que l'on ne consomme pas ou une énergie renouvelable : propre, économique et favorisant l'emploi local.

 

Envie de profiter du chèque énergie
pour passer aux énergies renouvelables ?

Découvrez les nombreux avantages des énergies renouvelables

Consulter l’annuaire des installateurs qualifiés RGE près de chez vous

 

Crédit photo : Ministère de la transition écologique et solidaire