Actualités > Nouveau record de rendement pour les cellules en silicium polycristallin

Nouveau record de rendement pour les cellules en silicium polycristallin

L’institut de recherche allemand Fraunhofer ISE a récemment battu le record mondial de performance (qu’il détenait déjà) pour une cellule photovoltaïque en silicium polycristallin avec un rendement de 22,3%. Une innovation importante : cette technologie représente 57% du marché des panneaux solaires photovoltaïques.

 

 

Rappel sur les principales technologies existantes pour l'électricité solaire

Une installation solaire photovoltaïque est composée de modules, eux-mêmes étant l’assemblage de cellules (60 cellules par module en règle générale). Chaque cellule transforme l’énergie lumineuse du soleil en énergie électrique.

Il existe 3 types de cellules photovoltaïques pour les panneaux solaires :

Cellule en silicium monocristallin
(rendement allant généralement de 12 à 20%)

Cellule en silicium polycristallin
(rendement allant généralement de 11 à 15%)

Cellule en couche mince
(rendement allant généralement de 5 à 9%)

Retour sur ce record

L’institut de recherche allemand Fraunhofer ISE vient de battre son propre record mondial de rendement pour une cellule photovoltaïque en silicium polycristallin en atteignant 22,3%, bien loin des 11 à 15% généralement constaté dans les installations solaires existantes.

Ses chercheurs considèrent cependant que le potentiel maximum du matériel et de la technologie cellulaire n'a toujours pas encore été atteint pour l'élctricité solaire. Pour l’institut Fraunhofer, ces avancées ouvrent la voie à l'entrée de l'Europe dans la production commerciale de la technologie de prochaine génération à l'échelle mondiale. Basés sur un développement constant et continu et démontrent la force de la recherche et de l'innovation européenne dans ce domaine du photovoltaïque.

 

Le secret de cette performance

Le nouveau record est devenu possible grâce à l'utilisation de silicium très pur et par des ajustements spécifiques dans les étapes de cristallisation et de traitement des cellules. Une texture de plasma optimisée et une technologie de contact passif à oxyde de tunnel (TOPCon) développée en interne par l’institut Fraunhofer ISE. Avec cette technologie, les contacts électriques sont appliqués sur toute la surface arrière de la cellule ce qui a pour conséquence de réduire significativement les pertes pour offrir des rendements beaucoup plus élevés.

Martin Hermle, chef du développement avancé des cellules solaires silicium à haut rendement, explique que ce succès repose avant tout sur une approche holistique qui a permis de façonner une chaîne de processus optimisée à travers les différentes étapes : de la cristallisation jusqu'aux processus de fabrication des cellules solaires individuelles.

 

Envie de produire votre électricité solaire ?
Consulter l'annuaire des entreprises QualiPV pour vous accompagner dans votre projet !

 

En savoir plus (source en allemand/anglais) :

https://www.ise.fraunhofer.de/en/press-media/press-releases/2017/fraunhofer-ise-pushes-world-record-for-multicrystalline-silicon-solar-cells-to-22-point-3-percent.html

 

Crédit photo : Fraunhofer ISE et Qualit'EnR