Accueil > Particuliers > Financer son projet de travaux

Les aides de l'ANAH

Aides de l’ANAH avec leur programme « Habiter Mieux »

 
Cette aide participe au financement des travaux de rénovation thermique des logements privés afin de réduire les déperditions d’énergie.
 

« Habiter mieux Sérénité »

Ce dispositif est un accompagnement conseil et une aide financière pour faire un ensemble de travaux pouvant apporter un gain énergétique d’environ 25%. Ce gain vous permet de profiter de la prime Habiter Mieux pouvant aller jusqu’à 2 000 €.
 
Selon votre type de catégorie « ressources très modestes » ou « ressources modestes », l’aide « Habiter Mieux Sérénité » peut varier entre 35 et 50% du montant total HT des travaux, pouvant aller de 2 000€ à 10 000€.
La prime sera de 10% du montant total des travaux HT, dans la limite de 2 000€ pour les « ressources très modestes » et de 1 600€ pour les « ressources modestes ».
 

« Habiter mieux Sérénité »

Ce dispositif est une aide financière pour le changement d'une chaudière ou d'un mode de chauffage, l'isolation des murs (intérieurs ou extérieurs) ou bien de l'isolation des combles aménagés.
 
Selon votre catégorie : « ressources très modestes » ou « ressources modestes », l'aide financière peut varier entre 35 et 50% du montant total HT des travaux, pouvant aller de 7 000 à 10 000€.
 
Il est également possible d’obtenir de l’aide supplémentaire grâce au fonds d’aide à la rénovation thermique des logements (FART). Ce dispositif accompagne les propriétaires dans le diagnostic thermique et le montage de leurs travaux.
 
A noter que si vous bénéficiez déjà d’un prêt à taux zéro ou que vous l’avez octroyé il y a moins de 5 ans, vous ne serez pas éligible à ce dispositif (à moins que vous ne vous situiez dans le périmètre d’une Opah).
 
 
Attention : La plupart des aides mentionnées ci-dessus ne peuvent être valables que si vous faites appel à un professionnel reconnu et qualifié avec la mention RGE. Les matériaux et équipements doivent être également fournis et posés par ces professionnels.
 
 
 
 

Pour avoir plus d’informations sur ces dispositifs, rendez-vous sur le site www.faire.fr