Actualités > Les énergies renouvelables au cœur de la réglementation thermique 2012

Les énergies renouvelables au cœur de la réglementation thermique 2012

 

maison basse consommationDepuis le 1er janvier 2013, la réglementation thermique 2012 est applicable à tous les bâtiments neufs dans le secteur résidentiel. Pour rappel, l’un des objectifs principaux de cette réglementation, publiée en 2010, est de limiter les consommations énergétiques des nouvelles constructions. Détails…

Fondée sur des objectifs de performance, la RT 2012 renforce ses exigences en matière d’efficacité énergétique tout en offrant une plus grande liberté dans la conception des bâtiments.

Elle favorise en premier lieu la qualité de conception, liée à l’innovation et à l’émergence de nouveaux modes de construction performants, dans la limite de consommation d’énergie primaire (Cep max).

Cette limite est fixée à 50 kWh/m²/an (trois fois moins que la RT 2005), calculée selon cinq usages réglementaires (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires), et modulée selon la zone climatique, l’altitude et le type de bâtiment (cf  la carte ci-après).
 


La RT 2012 réintègre aussi sa notion de « confort d’été », qui limite l’usage de climatisation au profit de solutions moins énergivores permettant de maintenir des températures intérieures agréables durant la saison.

 















Au-delà de ces exigences, la RT 2012 encourage vivement les nouvelles pratiques, comme l’utilisation d’énergies renouvelables au sein  de l’habitat, pour satisfaire l’une des ambitions phare du Grenelle Environnement.

 

Energies renouvelables obligatoires dans les maisons individuelles

 

Pour respecter ces objectifs de consommation, la RT 2012 impose clairement le recours aux EnR, et exige l’installation de technologies avancées pour tous nouveaux permis de construire dans l’habitat individuel.

Extraits de l’arrêté du 26 octobre 2010 - article 16, relatif à l’usage de systèmes énergies renouvelables.
 

« Toute maison individuelle ou accolée recourt à une source d’énergie renouvelable. Le maître d’ouvrage doit opter pour l’une des solutions en énergie renouvelable suivantes :

  • Produire l’eau chaude sanitaire à partir d’un système de production d’eau chaude sanitaire solaire thermique […] ;
     
  • Etre raccordé à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par une énergie renouvelable ou de récupération ;
     
  • Démontrer que la contribution des énergies renouvelables au Cep du bâtiment […] est supérieure ou égale à 5 kWhEP/(m².an).

En alternative aux solutions décrites aux trois précédents alinéas du présent article, le maitre d’ouvrage peut :
 

  • Recourir à une production d’eau chaude sanitaire assurée par un appareil électrique individuel de production d’eau chaude sanitaire thermodynamique […] ;
     
  • Recourir à une production de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire assurée par une chaudière à microcogénération à combustible liquide ou gazeux […] ; »


De part son avantage économique et écologique, ainsi que la maturité de la filière, l’énergie solaire thermique s’impose comme une solution incontournable pour la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage, selon Enerplan*.
De nouvelles perspectives pourront alors s’ouvrir aux installateurs de ces systèmes performants, qui subissent la crise du marché depuis près de 3 ans maintenant.
 

Les appareils bois énergie apparaissent également comme une solution possible, grâce notamment à la modulation du Cep max selon les émissions polluantes produites par l’appareil utilisé.

S'ajoute à cela les pompes à chaleur qui s'associent facilement aux émetteurs de chaleur de type planchers chauffants.

 

Vous souhaitez acquérir un nouveau logement conforme à la RT 2012, et envisagez pour cela d'y intégrer un ou plusieurs systèmes énergies renouvelables ?

Faites appel à un installateur qualifié et « Reconnu Grenelle Environnement » pour ses compétences en solaire thermique (Qualisol), solaire photovoltaïque (QualiPV), bois énergie (Qualibois) et/ou pompe à chaleur (QualiPAC).
Pour le trouver, consultez dès maintenant l’annuaire des installateurs d’énergies renouvelables.


*CP "RT 2012 : le solaire thermique plébiscité" du 10 janvier 2013.

Source : Qualit’EnR
Crédit photo : © Yann Riché - Fotolia.com