Comment devenir RGE ?
Les critères de la qualification

Les entreprises doivent remplir l'ensemble des conditions détaillées dans le règlement d'usage de la qualification demandée pour l'obtenir.

Vous souhaitez devenir RGE ? Il faut savoir que toute entreprise souhaitant accéder à la qualification doit être en mesure de justifier de son activité d’installation dans le domaine de chaque qualification souhaitée.

Dans tous les cas, l’entreprise doit remplir l’ensemble des conditions détaillées dans le règlement d’usage demandée et nous fournir un dossier RGE


Pour obtenir une des qualifications RGE proposées par Qualit’EnR, vous devez répondre à deux différents types de critères :

  • Critères généraux
  • Critères techniques

Critères généraux

Activité de l’entreprise
Votre entreprise doit justifier son activité d’installation dans le domaine de la qualification demandée : (Kbis / L bis / RM / RCS / Qualification équivalente / Code NAF 2) datant de moins de 12 mois.

Assurances
Votre entreprise doit fournir les attestations d’assurance* en responsabilité civile (générale et décennale) dans le domaine d’activité.

Moyens matériels
Posséder en interne les équipements et outils nécessaires à l’installation du système de l’activité de la qualification.

Moyen humains et financiers
Vous devez fournir les informations liées à l’activité de l’entreprise (chiffre d’affaires, pourcentage sous-traitance, nombre d’installation dont la pose a été confiée à un tiers, effectif et nombre d’installations)**

Sinistralité
Vous devez nous fournir un relevé de sinistralité de l’assureur couvrant les 4 dernières années d’activité.

Frais d’instruction
Vous devrez également vous acquitter des frais d’instruction forfaitaires en vigueur. Ils seront encaissés dès réception de la demande et servent au traitement du dossier (non remboursable).

Bon à savoir

Une fois que l’activité de l’entreprise, ses moyens matériels et sa sinistralité sont justifiés, il ne faudra les refournir qu’à la fin du cycle des 4 ans pour le renouvellement de la qualification. Cependant, les assurances, moyens humains et financiers et frais d’instructions sont à fournir chaque année pour maintenir sa qualification.

Critères techniques

Au niveau des critères techniques, nous pouvons retrouver différents points à valider pour obtenir la qualification RGE :

  • Les compétences
  • L’expérience
  • Le contrôle qualité

Compétences

Vous devez attester de la présence d’au moins un référent technique validé par Qualit’EnR. En effet, pour déclarer un référent technique, vous devez justifier sa compétence par l’un des critères suivants dans le domaine d’activité concerné :

  • 1 formation courte agréée réussie et délivrée par un organisme agréé***
  • 1 formation longue reconnue


Sont prises en compte les formations et évaluation réalisées à compter du :

Attention

Les compétences doivent être justifiées chaque année pour maintenir la qualification.

Expériences

Vous devez vous justifier de 2 références d’installation de moins de 48 mois (hors Qualiforage****) avec pour chacune : devis détaillé, facture détaillée et attestation de bonne exécution (ABE) signée par le client.

Si ce critère n’est pas rempli lors de la demande initiale, vous pourrez accéder à une demande probatoire RGE (qualification probatoire de 24 mois maximum) le temps d’obtenir ces références d’installation.

Si votre entreprise vient de se créer, il est possible que vous ne soyez pas en mesure de justifier du nombre minimum requis de références d’installation détaillées de moins de 48 mois par rapport à la date de dépôt du dossier. Dans ce cas, et si par ailleurs votre entreprise remplit toutes les autres exigences nécessaires à la délivrance de la qualification, alors vous recevrez une qualification probatoire.

Bon à savoir

Une fois que l’expérience est justifiée, il ne faudra le refournir qu’à la fin du cycle des 4 ans pour le renouvellement de la qualification. 

Contrôle qualité

Pour toutes les qualifications
Justifier d’un audit dit « Audit 1 » satisfaisant dans les 24 premiers mois de la qualification

Pour les qualifications « critiques » Qualibois et QualiPAC*****
En plus de l’« Audit 1 » , il faut justifier d’un audit complémentaire dit « Audit 2 » satisfaisant ou excellent dont le contrôle sera réalisé au cours de la troisième année de cycle de qualifications.

Pour QualiPV Electricité
Respecter les modalités de contrôle de réalisations prévues par l’arrêté tarifaire du 9 mai 2017 (audits dès les premières installations puis en fonction de l’activité).

Bon à savoir

Si l’installation auditée est jugée insatisfaisante ou défaillante, l’entreprise devra justifier d’un nouvel audit satisfaisant ou excellent dans les 12 mois. En plus de cet audit, pour toutes les autres qualifications possédées par l’entreprise pour lesquelles aucun audit n’a été effectué au cours du cycle de qualification, un audit sera réalisé sur chacune de ses qualification (hors QualiPV et Qualiforage). Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre guide audit.

Pour mieux comprendre le fonctionnement du cycle de qualification et savoir comment devenir RGE, vous retrouverez ci-dessous les démarches à entreprendre pour se qualifier, nous vous invitons à les découvrir ci-dessous :

Description des démarches

Vous souhaitez faire une demande de qualification ? Retrouvez les démarches à suivre et comprenez rapidement comment devenir RGE.

En savoir plus

Découvrez nos formations

Pour devenir RGE et réaliser des installations conformes à la réglementation, il est important de suivre une formation spécifique à chaque système.

En savoir plus

Découvrez notre cycle de qualification

Une fois que vous savez comment devenir RGE et que vous vous êtes formés, il ne vous reste plus qu’à prendre connaissance du cycle de qualification.

Dans le cadre du dispositif RGE, les qualifications sont délivrées sur un cycle de 4 ans. Retrouvez-ici, les différentes étapes du cycle de qualification Qualit’EnR.

En savoir plus

Pour vous qualifier, rendez-vous sur notre formulaire de demande de qualification

Je me qualifie

* Pour Qualiforage, satisfaire les garanties spécifiques définies par le décret n°2016-835 du 24 juin 2016.
** Pour Qualiforage, il faut également indiquer la distance forée et la quantité de ciment acheté.
*** Liste des formations et organismes agréés disponible sur www.formation-enr.org
**** 5 références de moins de 24 mois pour la qualification initiale Qualiforage
***** Qualification appartenant à un domaine de travaux critique tel que défini dans l’arrêté du 3 juin 2020 modifiant l’arrêté du 1er décembre 2015 relatif aux critères de qualification


La mention RGE (Reconnu garant de l'environnement) permet de valoriser le savoir-faire des entreprises dans le domaine de l’efficacité énergétique et de les engager dans une démarche de qualité et de faire bénéficier à leurs clients du principe de l’éco-conditionnalité des aides des pouvoirs publics Français.

Cette qualification RGE est à destination de tous les professionnels du bâtiment spécialisés dans les travaux de rénovation énergétique ou l'installation d'équipements utilisant des énergies renouvelables.

En devenant un professionnels RGE chez Qualit'EnR, vous êtes référencés sur le site d’information des pouvoirs publics : FAIRE, le service public qui conseillent et orientent les particuliers dans leurs projets de travaux d’économies d’énergie.

Mais comment devenir RGE ?

Vous devez tout d'abord choisir une formation vous correspondant. En effet, au sein de votre entreprise, au moins un de vos collaborateurs devra être formé. Des formations différentes sont disponibles en fonction de votre domaine d’activités (efficacité énergétique ou énergies renouvelables).

Une fois la formation effectuée, vous pouvez faire une demande auprès de nous en remplissant notre formulaire en ligne. Retrouvez toutes les informations sur notre page dédiée sur comment devenir RGE.  Vous devez maintenant vous rapprocher du ou des organismes retenus. Ils vous indiqueront la démarche à suivre pour l’obtention de la qualification.
Sur le formulaire de demande de qualification RGE, nous vous demanderons différentes informations légaux, administratifs et juridiques, financiers et techniques (ressources humaines, références de réalisation et moyens matériels).

Retour en haut